Organisation des Ripatons

En 2013, un club de 146 adhérents dont une quarantaine d'animateurs, la plupart diplômés.

Des calendriers qui se font par trimestre et qui comprennent un choix de 3 balades le mardi, des balades tous les vendredis (découverte, montagne, raquettes) et des séjours (généralement 3 jours).

Des groupes de travail pour faire fonctionner tout ça !

Naturellement, comme dans toute association un Conseil d'Administration, un réglement intérieur et des statuts qui formalisent officellement certaines règles de fonctionnement.

Notre association a été créée en 2004 à partir d'un groupe d'animateurs et s'est développée et diversifiée très rapidement.

Les animateurs étant le nerf de la guerre, nous recrutons en permanence des animateurs et nous avons rédigé un article qui explique le parcours pour être animateur.

Et si je devenais animateur ?

Voix off:

Bon, ça y est !

Je me décide à commencer à m'interroger sur l'opportunité de devenir peut-être un jour .... animateur !..... A moins que .....

Mais qu'est-ce qu'il ont donc, tous ces animateurs, à vouloir m'enrôler ?.....

Oui !  Bon ! Peut-être ! Mais je voudrais savoir quand même où je mets les pieds (de Ripaton, bien entendu) !.....

Voix in:

Alors une petite leçon de chose sur ce parcours initiatique !

  • Ensuite ? commencer sur le terrain à répondre à quelques invitations d'anciens pour participer à des reconnaissances pour le mardi; et découvrir finalement que les reconnaissances, c'est sympa aussi.

  • C'est le début de la lecture de carte, de l'orientation, ou la confirmation de ce qu'on a déjà appris dans une vie "antérieure aux Ripatons" !

  • Là, après confirmation de la vocation, chaque animateur choisit 2 animateurs (ou animatrices) comme parrain/marraine; et ils vont les accompagner dans l'apprentissage de ce dur métier ! Ce parrainage dure jusqu'à la "majorité" de l'animateur, c'est à dire jusqu'à l'obtention du SA1 !

  • Dès que la vocation se confirme, le "stagiaire" est invité à participer aux réunions de calendrier trimestrielles où il pourra prendre quelques balades accompagné d'un de ses parrains.

  • Puis une formation interne aux Ripatons (organisation Claire et Anne-Marie),

  • Petite médaille en forme de clin d'œil, pour confirmer cette première phase.

  • Formation aux premiers secours (généralement 2 jours organisés par la Croix Blanche)

  • Formation (facultative) à l'utilisation de logiciels de cartographie:

    • Initiation ou perfectionnement (accompagnement personnalisé par quelques chevronnés ou stage de formation interne s'il y a suffisamment de demandes, généralement par Jean-Claude M et Alain C)

  • Puis, c'est une formation externe de 2 fois 2 jours au sein de la FFRP: module de base puis SA1; c'est à ce niveau que s'arrêtent de nombreux animateurs.

  • Enfin, pour les plus motivés, un stage d'une semaine début juillet, pour acquérir le niveau de Moniteur Fédéral (niveau SA2)

  • Et puis, ceux qui veulent en remettre une couche, il y a des formations complémentaires pour la rando en montagne ou l'encadrement des sorties raquettes, tout ça à différents niveaux.

Avec ces quelques explications (rapides il faut en convenir), nous espérons que ça aidera les vocations et ça donnera quelques points de repère aux futurs animateurs.

A très bientôt sur les chemins !